Parfois j’aimerais avoir le courage d’envoyer promener certaines personnes

26 mai 2020

Je suis pourtant un petit Bélier au sang chaud. Il y a des choses que je n’arrive pas encore à faire. Et qui pourtant me ferait du bien ! Envoyer promener certaines personnes.

À voir aussi: Les chats sont des sorciers

Parfois j’aimerais avoir le courage d’envoyer promener certaines personnes

J’ai pourtant du caractère, mais ça je n’y arrive pas. Ce n’est pas faute d’envie. Mais peut-être faute de courage. Ou alors j’ai la trouille des représailles après, allez savoir ! M’enfin à force de rugir, j’ai décidé de le dessiner.

Parfois j'aimerais avoir le courage d'envoyer promener certaines personnes

À voir aussi: Le lundi ne commence pas avant un café

Pour voir toutes les aventures de Gribouille, ça se passe sur sa page Facebook : Les aventures de Gribouille 

14 réponses à “Parfois j’aimerais avoir le courage d’envoyer promener certaines personnes”

  1. Maëva dit :

    J’adore tes dessins, c’est super bien fait je te félicite ! Quel talent !!! Alors moi aussi j’aimerais bien envoyer « promener » les gens parfois mais bon je pense que pour la paie de tout à chacun c’est parfois inutile de rentrer dans le conflit et plus simple de laisser parler. Pourtant j’ai un sacré caractère et je me mort souvent la langue pour me forcer à me taire (surtout en famille) mais je prône la paie et ma tranquillité d’esprit donc j’essaie de passer outre 😂

  2. Coucou,

    Je ne pense pas que ce soit un manque de courage mais plutôt une bonne dose de réflexion. Envoyer pètre une personne peut parfois faire mal. Je suis un peu comme toi mais j’ai pas mal d’empathie du coup si j’envoie balader quelqu’un je vais tellement culpabiliser!

    Bise

  3. Coucou,
    j’aimerais beaucoup aussi … Mais je n’ai pas la volonté ni les mots sur le moment, c’est frustrant !
    des bisous

  4. Envoyer bouler une personne peut parfois être difficile en effet… Quand j’étais plus jeune, j’étais du genre à être timide et ne pas dire ce que je ressentais. Jusqu’au jour où c’était trop et où j’arrivais à envoyer paître celui ou celle qui m’énervait^^ aujourd’hui, j’ai appris à mieux communiquer : dès que possible, lorsque quelque chose ne me convient pas avec une personne, j’essaie de lui dire gentiment comment je me sens face à ses propos, son comportement, en exprimant uniquement mon ressenti. Si on part bille en tête “tu m’énerves.. Tu fais ci ou ça”, la personne va se sentir agressée et on ne réussira pas à résoudre la situation 😉 Bon courage!

  5. Toujours une bonne bouille ce Gribouille ! Et bien moi, pendant le confinement, j’ai envoyé balader certaines personnes et aujourd’hui je ne m’en porte pas plus mal . 😉

  6. Morgane dit :

    Comme beaucoup je pense ! Ça m’est déjà arrivé de le faire lorsque la coupe était vraiment pleine et vraiment, même si c’est stressant avant et pendant, c’est un énorme soulagement après 🙂

  7. Annelyse dit :

    Hello ! Hm, je crois que beaucoup d’entre nous aimerais envoyer promener certaines personnes… Et je pense que ce n’est pas juste le manque de courage, mais je pense que ta conscience est assez mature pour savoir que cela ne sert à rien.. Il faut laisser parler et faire, tu est au-dessus de ça !

  8. Laurane dit :

    Trop fan de tes dessins 🙂
    Ce n’est pas toujours évident d’envoyer promener les gens ! Mais parfois il vaut mieux se retenir effectivement.

  9. Noemi dit :

    Quel plaisir de retrouver Gribouille ! Alors sinon moi sur ce point, je n’ai pas trop de problèmes, si on me cherche des noises, je n’ai aucun mal à dire “vas voir ailleurs si j’y suis” 😀

  10. Je pense que l’on passe tous par cette étape de temps en temps. En général lorsque l’on n’ose pas c’est surtout parce que l’on veut pas gérer « l’après ». Mais en réalité cumuler les frustrations n’est jamais bon 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Les Gribouillis d'Aurélie - Tout droit réservés
%d blogueurs aiment cette page :