Journée mondiale de la procrastination

24 mars 2020

Le 25 Mars c’est la journée mondiale de la procrastination. Et oui, normalement cette journée ce célèbre une seule fois dans l’année. Bon, dans mon cas, je crois que c’est plutôt une fois par mois plutôt qu’une fois pas an. Mais quelque chose me dit que mon cas, est loin d’être un cas isolé.

À voir aussi Profiter des petits bonheurs

Journée mondiale de la procrastination

Procrastiner c’est quoi? Remettre à demain c’est qu’on pourrait faire le jour-même. Sauf que parfois même si on peut le faire le jour-même, arrive un imprévu, comme la fatigue ou la flemme. D’ailleurs la procrastination est très souvent vu comme quelque chose de négatif. Je pense que, quand c’est quelque chose que l’on fait de temps en temps et non régulièrement il n’y a pas de mal a ça. Parfois repousser les choses permet de prendre un peu de temps pour soi. Et ça, c’est important. Bon aussi parfois c’est utilisé comme repousser d’un an (et demi) un contrôle chez le dentiste. (Oui mais même s’il est gentil mon dentiste j’ai horreur de m’y rendre).

Journée mondiale de la procrastination

À voir aussi J’avais besoin d’espace

“Je ne remets jamais au lendemain ce que je peux faire le surlendemain. ” Oscar Wilde

Alors même s’il faut éviter de toujours tout remettre au lendemain ou au surlendemain, le 25 Mars, vous avez le droit. Un peu de temps pour soi oui, mais trop de paresse non. Tout ce que vous n’aimez pas faire vous pourrez exceptionnellement le remettre au lendemain. Et vous, allez-vous procrastiner le 25 Mars?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Les Gribouillis d'Aurélie - Tout droit réservés
%d blogueurs aiment cette page :